Jérôme ETCHEBARNE

 

Cette ancienne épicerie de village est devenue au fil du temps, chambre d’hôtes et restaurant. Une pension complète tenue par la famille Etchebarne depuis 1938. Cette imposante maison basque, en plein cœur de la province du Labourd, est certainement l’ancienne chapelle Saint Dominique (comme le dit la petite histoire).

Ce restaurant est une institution pour le village de Mendionde et ses alentours.

Cette auberge, avec une cuisine de terroir à la manière d’Amatxi est un restaurant traditionnel de village resté dans son jus. Jérôme Etchebarne travaille, en collaboration avec le chef Ludovic Guenon, une carte traditionnelle faites de notes et saveurs bien pensées.

L’ambiance est simple ; ce qui plait particulièrement à la clientèle d’habitués. Certains y déjeunant tous les jours, ont leur table attitrée !

Ici, on parle basque, on travaille en famille (la tante de Jérôme assure le service en salle), et cette authentique salle à manger raconte l’histoire des lieux.
Un mobilier rustique, de belles boiseries basques comme autrefois, les traditionnelles serviettes à carreaux rouges, et ce fameux bar en formica donnent un charme fou et vous plonge dans une ambiance de convivialité absolue.

Bar, dépôt de journaux et mini bureau de tabac, chez Etchebarne tout le village s’y retrouve !

Du goût, une assiette copieuse : c’est comme à la maison, mais en mieux ! Une cuisine qui mijote, on grille, on rôtit, on fait ses sauces et ses entremets. « Ce qui est fait avec le temps, le temps le respecte… »

Ainsi, cette véritable cuisine familiale est entretenue depuis 3 générations. Des produits du terroir : truites de Banca, agneau de lait, la divine piperade – jambon maison. Découvrez aussi « l’assiette du pays » (label de produits locaux) « celle qui frétille » ! Un plat unique aux multiples saveurs « made in Euskal Herria ».
Le délicieux « merlu vert pré » dans sa pâte à frire et son jus persillé, est cuisiné par la famille depuis 40 ans, et la recette est soigneusement gardée !

L’incontournable garbure rencontre un succès quotidien, le duo de Truitelles Goikoetxea et son jus citronné à l’ail sont parfaits, et même le menu enfant est attractif avec son omelette au jambon, ou son confit de porc maison « à la mesure de l’enfant » gastronome … en culottes courtes !

Les fruits frais proviennent du voisinage ou de l’AMAP du château de Garro, le lait bio est de Mendionde, les foies gras sont maison, les volailles d’Aldabia à Saint Martin d’Arrosa, et les poulets arrivent directement des fermes du canton. Le cidre basque provient de chez Aphaule, et Jérôme s’applique à travailler les vins locaux tels que Irouléguy, Rioja, ou Txakoli.

Mendionde est un village qui vit au rythme de ses fêtes, ses mariages et enterrements. « Notre restaurant a aussi une fonction sociale, il est un lieu de réunions et de rassemblements. Chez Etchebarne, il est même possible de payer l’addition en Eusko (la monnaie basque) ».

Maître-Restaurateur depuis 8 ans, Jérôme se sent avant tout artisan du bon goût. « ll est important d’avoir des audits réguliers pour savoir où nous en sommes, l’occasion de faire un bilan, et de nous améliorer. Nous remplissons des critères, nous jouons le jeu de ce certificat, et nous estampillons notre travail par ce titre valorisant ». Il se dit restaurateur tout simplement.

L’établissement Etchebarne est une véritable table de caractère. Un parfait accueil, et la cuisine sincère et généreuse d’une famille basque dans son Etche.
Une adresse adorable pour revenir à l’authenticité d’un arrière pays que l’on affectionne tant !

Coup de cœur: la terrasse et le petit jardin « de l’autre côté de la route » sont charmants pour un déjeuner au soleil !

Recommandations & suggestions :

  • Menu du jour à 12 euros 50 ( 3 plats + dessert & café )

    Tarte tiède avec compotée d’oignon & piquillos sur salade maraîchère
    Cassolette de ris de veaux mijoté aux cèpes
    Truite de Banca façon tartare, crème au Lillet & billes de citron pimentées
    Morue fraiche relevée avec sa sauce au chorizo
    Trio de cochonnailles maison : longe de porc, saucisses confites, boudin noir

    Les desserts sont maison bien entendu.