Jean-Baptiste BARBACE

 

Ancien élève du lycée hôtelier de Biarritz, rugbyman passionné, son Bac pro en poche Jean-Baptiste Barbace travaille une année chez Blanco à Hendaye, puis reprend fidèlement l’hôtel-restaurant Argia, à la retraite de son père, après 3 générations de cuisiniers assidus. Il annonce fièrement : « je ne fais qu’améliorer la cuisine paternelle, en la mettant au goût du jour ! »

Nous rencontrons le chef à ses fourneaux, épluchant des pommes de terre pour les frites maison du déjeuner. Tout ici est gentillesse et sobriété ! Argia qui signifie « lumière » en basque, vous donne le ton de la carte proposée par ce jeune chef rugbyman !

Cette vieille famille d’Hasparren a fait de son restaurant un lieu de vie et une table réputée du bourg et des environs. Une cuisine traditionnelle française, aux tonalités basques, un savoir faire avec les produits « du coin ». On y déguste du boudin de chez Ospital, du merlu de ligne de Saint-Jean de Luz, ou des côtes de canard de chez Arnabar.

Avec Marie, sa femme, qui assure un adorable accueil, Jean-Baptiste met du cœur dans sa cuisine et ses recettes. Il travaille le canard sous toutes ses façons, est un pro du merlu Kostera ou vous façonne un Ttoro maison comme nul part ailleurs. Une carte assez courte, (5 entrées, 5 plats) toute en saveurs locales, un menu du jour à 12 euros, cet hôtel-restaurant, malgré ses 60 ans d’ancienneté, a su prendre un virage culinaire, et moderniser son concept.

Au bar, côté rue, il fait bon savourer son petit café matinal entre habitués, fans de rugby, amis et famille. Jean-Baptiste aime parler au comptoir et avoue apprécier cette diversité de contacts qu’offre Hasparren.
Ce restaurant assume ses 2 ambiances et cette convivialité : tapas-apéro au bar ou service plus classique en salle. L’assiette est copieuse, et le produit respecté, sans trop d’épices ou de saveurs rajoutées. Ici prime l’authenticité du goût, et la valeur sûre du produit du terroir.

Cette distinction de Maître-Restaurateur est un zoom sur la qualité. « Les clients veulent de plus en plus savoir ce qu’ils mangent, ils deviennent curieux dans le bon sens. Ce titre est une véritable reconnaissance pour notre travail et mon équipe » affirme t-il. « Des démarches simplifiées, un crédit d’impôts en plus, et des contrôles rigoureux qui vous boostent dans vos projets ».

La preuve en est : le jeune couple a entièrement refait ses chambres, avec une décoration moderne et soignée. Très ambiance magazine, avec un mobilier de choix, contemporain et dans l’air du temps. Tout est fait avec goût, et chacune des chambres de l’hôtel** est personnalisée. Un véritable coup de cœur pour cet hôtel à 30 minutes des plages, et qui n’a rien à envier à certains établissements plus côtiers !

Il est bon de noter l’ouverture d’une piscine pour l’été 2016, avec en prévision des soirées et apéro au bord du bassin. Plancha, bar et musique seront au rendez-vous pour une clientèle dynamique et branchée en recherche de bonnes adresses !

Recommandations & suggestions :

  • Nems de pieds de cochon
  • L’Argia burger
  • Chipirons à la plancha (le grand classique de la maison !)
  • Fricassée de ris de veau ou d’agneau
  • Côte de veau à la crème & aux cèpes
  • Et les fameuses assiettes combinées (lomo, saucisses confites, Axoa, frites, salades composée & fromage de brebis)

Côté douceurs: Le tiramisu Spéculos et les tartes du jour sont à se damner.
Le tout fait maison, mais cela on s’en serait douté !